Activité portuaire : Un trafic de 20,63 millions de tonnes à fin mars

Le port de Casablanca a vu son trafic passager augmenter de 7,1%. Le transit est passé d’une année de 37.733 à 40.395 passagers à fin mars.
Source : Aujourd'hui
Posté Le : Jeudi 17 mai 2018

L’activité portuaire semble reprendre au premier trimestre de l’année. L’Agence nationale des ports dresse un bilan positif de l’ensemble des trafics au niveau des différents ports gérés par cette autorité. A fin mars, 20,63 millions de tonnes ont circulé au niveau des ports nationaux. Un trafic en hausse de 5,1% par rapport à ce qui a été enregistré à la même période de l’année passée. Le volume importé par voie maritime s’est élevé à 12,53 millions de tonnes, en amélioration de 10,5%, au moment où le volume des exportations s’est rétracté de 4,12%, atteignant à fin mars 7,12 millions de tonnes. L’activité cabotage s’est inscrite en hausse aussi bien à l’import (15,9%) qu’à l’export (3,7%). Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar se taillent la part du lion. 36,1% du trafic global a transité via l’infrastructure portuaire casablancaise.

Au niveau de Jorf Lasfar, l’Agence nationale des ports relève une part de 36,3%. Le port d’Agadir détient une part de 7,8% du trafic global tandis que celui de Mohammedia représente 6,2% du trafic portuaire global du premier trimestre de l’année. Les parts des ports de Mohammedia et Safi sont respectivement de 6,2 et 6%. Par ailleurs, 4,2% du trafic est passé par le port de Nador et 2,6% par le port de Laâyoune. Quant au mode de conditionnement, le trafic global est constitué à hauteur de 59% de vracs solides. Les vracs liquides représentent une part de 20%. La part des conteneurs est estimée à 15% contre 1% pour le roulier. Le trafic passager  s’est également amélioré durant le premier trimestre de l’année. L’Agence nationale des ports relève à cet effet une hausse de 16,1%, soit le transit de 430.137 passagers contre 370.449 passagers une année auparavant.

Ce trafic a grimpé au niveau de l’ensemble des ports gérés par l’Agence nationale des ports. La moitié de ce trafic a transité par le port Tanger-ville. On note dans ce sens un trafic de 268.255 passagers au niveau de cette infrastructure portuaire gérée par l’ANP dans la ville du détroit. L’Agence note dans ce sens une progression de 12,9% des entrées au moment où les sorties ont affiché une stagnation par rapport à la même période de l’année passée. Par ailleurs, le port de Nador enregistre une progression de 33,7%  du flux des passagers. Une progression tirée par la hausse de 24,3% des entrées et 39,6% de sorties. Il en est de même pour le port d’Al Hoceima où le trafic passager s’est amélioré de 26,5% au premier trimestre de l’année. Le port de Casablanca a vu son trafic passager augmenter de 7,1%. Le transit est passé d’une année de 37.733 à 40.395 passagers à fin mars. Rappelons que l’activité croisière a nettement repris au premier trimestre de l’année. Une hausse de 39,5 % a été observée dans ce sens. Les croisières se sont renforcées de 77,7% à Agadir, de 28,2% à Tanger et de 3,1% à  Casablanca.